Sénégal : Macky Sall restera au pouvoir jusqu’en décembre 2024

Le parlement sénégalais a voté dans la nuit du lundi 05 février, la loi prolongeant le délai d’occupation du fauteuil présidentielle par l’actuel chef de l’État, Macky Sall. L’adoption s’est faite après que des parlementaires de l’opposition ont été évacués par les forces armées.

C’est dans un parlement encerclé par des gendarmes que les députés sénégalais ont adopté, ce lundi, le projet de loi repoussant l’élection présidentielle du 25 février à la date du 15 décembre 2024. Après l’évacuation de certains députés opposants du siège de l’Assemblée nationale, la proposition a été validée avec 105 voix pour et une voix contre.

La séance s’est tenue dans une atmosphère tendue, à l’image des parlementaires qui ont frôlé la bagarre lors des débats et des manifestants scandant « Macky Sall dictateur ! » éloignés par les gendarmes postés devant l’hémicycle à coup de gaz lacrymogènes. Les protestataires dénoncent un « coup d’État constitutionnel ».

D’autres mouvements de protestations avaient déjà été empêchés la veille. Les données mobiles ont été coupées pour minimiser l’ampleur des manifestations.

Face à la montée en puissance de la crise, la communauté internationale a lancé ses premiers appels à un retour au calme. Les organisations de défense des droits de l’Homme, quant à elles, invitent l’État central au respect des libertés. « Le Sénégal est considéré comme un modèle de démocratie dans la région » rappelle Human Rights Watch aux autorités sénégalaises avant de souligner que « cette réalité est aujourd’hui menacée ».

 

Michel MASSESSI

LAISSER UN COMMENTAIRE