TOXO : Vente à la sauvette, femmes et enfants n'abandonnent pas malgré les risques d'accidents…

Comme dans toutes les autres villes du pays, les carrefours sont envahis par des femmes et des enfants qui s'adonnent à ce commerce à la sauvette. En dépit des dangers que courent ces vendeurs, ils n'abandonnent pas. À Bohicon, cet emploi répond à des besoins... Suivez  la réaction des vendeuses dans ce numéro de Toxo.

LAISSER UN COMMENTAIRE